Ma découverte du Qi Gong en 2002

July 15, 2016

J'ai essayé beaucoup de sports différents, dans l'eau, sur l'eau, en montagne, à la plage...

 

Mais un jour, j'ai découvert le Qi Gong. Un peu par hasard : mon père m'a invité à un week end de Qi Gong auquel il s'était inscrit. Je n'avais pas la moindre idée de ce que c'était mais j'avais envie de passer un we avec lui, alors j'ai dit oui.

 

Je me suis retrouvé avec une quinzaine de personnes, la plupart étaient déjà mordus de Qi Gong. J'ai juste commencé à pratiquer. Le prof était acupuncteur et mordu de culture chinoise.

Nous avons commencé à pratiquer l'ancrage. Apparemment, c'est souvent difficile pour les occidentaux : sentir tout son poids dans la partie basse de son corps, à partir du nombril jusqu'aux pieds. Trouver là de la stabilité. 

 

Ensuite, on enchaîne des mouvements relativement simples, assez lentement, en tout cas suffisamment lentement pour entrer dans une perception fine des mouvements et des sensations du corps. Peu à peu, on goûte le plaisir des gestes. Et ce qui s'est passé pour moi, c'est un étonnement : je n'avais jamais ressenti mon corps comme cela. Le prof me disait que l'on pouvait ressentir les énergies. Je ne savais pas ce que c'était.

 

ça m'a simplement intrigué. 


J'ai appris beaucoup plus tard que le yoga, le qi gong, le taï chi... n'étaient pas des sports comme les autres. Certains les appellent des "techniques psycho corporelles", un nom compliqué pour dire que ces mouvements s'adressent autant au corps qu'à l'esprit.

 

Alors comment trouver les mouvements qui nous correspondent .... ?

 

En essayant bien sur !  En commençant par ce qui nous parle le plus.

 

En photo, vous voyez Olga, notre prof de Lou Yong, une forme de Qi Gong très efficace pour rééquilibrer ses énergies.

Please reload

Featured Posts

Ma découverte du Qi Gong en 2002

July 15, 2016

1/2
Please reload

Recent Posts
Please reload